Carton plein pour le jeune Tom

Mis à jour le 02/03/2018

Dimanche 28 janvier, à Dolomieu, la salle des fêtes a accueilli la première du spectacle « Tom s’installe », écrit et joué par la troupe En Compagnie des Oliviers, pour la MSA Alpes du Nord.

Au top départ, à 14h30, on pouvait compter près de 250 spectateurs, venus pour découvrir l'histoire de Tom, ce bel agriculteur de 22 ans, au look hypster. Tom, c'est le personnage principal de la pièce de théâtre "Tom s'installe" à l’initiative du service social de la MSA, avec l’appui des délégués MSA du territoire et de ses partenaires historiques, la Chambre d'Agriculture et les Jeunes Agriculteurs.
 
Un message d’ouverture
Pendant près de deux heures, le public conquis a ri aux éclats, s'est ému et a redécouvert le métier d'agriculteur à travers l'histoire de Tom, qui a ouvert de nouvelles perspectives à son associée Sarah et à Albine, éleveuses, grâce à sa conception innovante du métier. Comme l’a précisé en introduction au spectacle D. Villard, Vice-Président de la Chambre d’agriculture de l’Isère : « Tom, nous lui souhaitons plein de réussite, et aussi d’être ouvert au monde qui l’entoure, à ses voisins, à sa famille, à ses clients, mais aussi ouvert à la société qui bouge, à la planète qui change ».
 
Un message d’espoir
Tom, Sarah et Albine ont raconté leur métier, leurs passions, leur quotidien, leurs craintes et leurs fiertés. A la fois drôle, dynamique, optimiste et rempli de tendresse, ce spectacle a été écrit par Jean-Pierre George, de la troupe En Compagnie des Oliviers, à partir d'interview d'agriculteurs d’Alpes du Nord. « Oui, l'agriculture a un avenir et il faut qu'il y ait des installations. Il faut qu'il y ait des jeunes qui espèrent et qui pensent que leur carrière professionnelle peut se construire autour de ce beau métier » a rappelé T. Girard, 1er Vice-Président de la MSA Alpes du Nord.
Les nouveaux installés en chiffres clés
- 494 installations en 2017 (dont 242 en Isère)
- Taux de survie à 6 ans des nouveaux installés en agriculture supérieur à 80% (50% en moyenne tous secteurs d’activité confondus)