Plus de 300 000 téléconsultations ont été prises en charge par la MSA pendant la période de confinement

Mis à jour le 04/08/2020

[8 juillet 2020] La MSA se mobilise pour permettre l’accès aux soins à distance pour ses adhérents. Encouragée par le plan du gouvernement « Ma Santé 2022 », la téléconsultation est, depuis septembre 2018, reconnue et remboursée par l’assurance maladie comme un acte médical de droit commun. Sa pratique qui restait discrète avant mars a connu une progression exponentielle pendant la crise du Covid-19.

Afin de lutter contre la propagation du virus et permettre à tous un accès aux soins pendant le confinement, les pouvoirs publics ont renforcé dès le début de la crise les mesures pour permettre un suivi à distance des patients, notamment en assouplissant les conditions d’accès à la téléconsultation et en permettant la prise en charge à 100 % des actes par les régimes d’assurance maladie obligatoire. La MSA s’est pleinement inscrite dans cette stratégie en remboursant plus de 300 000 téléconsultations entre le 1er mars et le 30 mai.  

Jusqu’au confinement, la téléconsultation connaissait une lente montée en charge auprès des médecins libéraux  : 800 téléconsultations ont été remboursées sur le mois de février par la MSA. Pendant le confinement, un pic d’usage de la téléconsultation a été constaté au mois d’avril avec 36 000 téléconsultations hebdomadaires effectuées pour les ressortissants du régime agricole. Depuis la fin du confinement, les actes de télémédecine restent largement sollicités avec près de 65 000 téléconsultations enregistrées par la MSA entre le 11 et le 31 mai.