Exploitants agricoles: l’allocation dérogatoire de remplacement maintenue jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire

Mis à jour le 14/04/2021

[8 avril 2021] Les non-salariés agricoles contraints de rester à leur domicile et se trouvant dans l'incapacité de travailler sur leur exploitation du fait de l’épidémie de la Covid-19peuvent bénéficier d’une allocation dérogatoire de remplacement. Versée par la MSA, elle permet de prendre en charge en partie le coût d'un remplaçant, à hauteur de 112 euros maximum.

Chefs d’exploitations et d’entreprises agricoles, aides familiaux, collaborateurs et membres non-salariés de société peuvent solliciter cette allocation lorsqu’ils sont en arrêt de travail dans l’un des cas suivants :
 
  • personnes présentant des symptômes ou malades de la Covid-19 ou en contact étroit avec un malade de la Covid-19 ;
  • personnes vulnérables ;
  • parents devant rester à domicile pour garde d’enfants de moins de 16 ans ou d'enfants en situation de handicap ;
  • personnes arrivant sur le territoire français suite à un déplacement pour motif impérieux.
 
Pour bénéficier de l’allocation dérogatoire de remplacement, les adhérents sont invités à compléter le formulaire dédié et à le retourner à leur caisse de MSA via leur espace privé.
 
Ce dispositif n’est pas cumulable avec le bénéfice des indemnités journalières maladie (AMEXA).
 
Retrouvez le communiqué de presse du Gouvernement du 6 avril 2021.